lundi 12 janvier 2009




Ici, on n'aime pas les rats !



Ceux qui ont vu Ratatouille aux quatre coins de la planète ne savent peut-être pas que cette boutique, que le père de Remy montre à son fils pour lui apprendre à se méfier des hommes, existe vraiment.



Elle se trouve 8, Rue des Halles dans le 1er arrondissement et juste à côté d'un excellent boulanger. Et les boulangers, les rats, ils connaissent...


Les établissements Aurouze, les rats, ils connaissent aussi.


Et ça flingue dur la-dedans, depuis 1872, paraît-il.


Passez au moins une fois devant cette boutique: sensations garanties !


Rien qu'en vitrine, vous verrez des rats de la taille d'un honnête chien.


Des ragondins, pour être précis.


Et puis, toujours en vitrine, une batterie suspendue de rats, la tête coincée dans un piège. Classe...

Tout compte fait, passez plutôt avant qu'après le repas...

Vous me direz ce que vous en pensez. Moi, je trouve Remy autrement plus sympathique...





9 commentaires:

fortunato a dit…

incroyable

j'pensais pas qu'1 boutique pareille pouvait exister

wow

en tous les cas merci pour l'info haha

fortunato

Raphael a dit…

Avec plus de deux millions de rats (et encore, je ne compte pas les ras domestiques) à Paris, le phénomène méritait bien une boutique.
Et il y en a probablement d'autres.

Page a dit…

Oui, endroit étonnant. Paris est une ville au fond très méconnue (les ruches sur le toit de l'opéra, la statue invisible de Cahrles Fourrier...), bonne idée d'y consacrer un blog (et bravo pour votre blog sur le thé, je l'ai dévoré).

Page

Raphael a dit…

Merci Page,

il y a plein de secrets et d'endroits étranges, comme à Londres ou dans d'autres grandes villes.
Je n'éviterai pas nécessairement les lieux connus car ce blog ne se destine pas aux spécialistes de la capitale.

jeancarmet a dit…

Mythique la boutique.
Elle me fascinait quand j'étais gosse du temps où mon daron tenait restaurant dans le quartier. Elle me fascine toujours remarque...

Raphael a dit…

J'suis sûr que dans le resto de ton père, il devait y avoir un gars qui avait tué avec son pouce !

Isabelle a dit…

Je n'ai pas vu Ratatouille, et ne connais pas cette boutique. J'y ferai un tour... brrrr...
Curieux, que le rat inspire souvent de la répulsion.
Association d'idées, ça me rappelle le film d'Alain Resnais, Mon Oncle d'Amérique, où les réactions des personnages sont analysées et comparées à celles des souris blanches.

Philippe a dit…

Quelle horreur une déco pareille, ils sont dingues ces gens ou quoi ?

Pourtant c'est brave un rat et très intelligent, d'ailleurs il parait que leur génome serait assez proche du notre...

Paris insolite, bonne idée Raph !

Raphael a dit…

@ Isabelle
"Je n'ai pas vu Ratatouille"
C'était donc toi ! ;o)

@ Philippe
"Quelle horreur une déco pareille"
Compte tenu de leur activité, une déco choc n'est pas forcément une mauvaise idée. Et puis c'est un quartier canaille et original qui s'y prête bien.